62 Logements intermédiaires BBC

Saint Jean de Braye

 

Aménageur : SEMDO Maîtrise d'ouvrage :INFINIM
Maîtrise d'œuvre : Benjamin Fleury
Statut du projet : Concours Surface : 3661 m² Shab Coût : 6.04 M€.ht

 

jdb 02

 

Les principaux enjeux de ce projet sont de proposer une morphologie d’habitat hybride, capable de composer une transition d’échelle entre le pavillonnaire et les collectifs existants, ainsi qu’un mode d’habiter novateur pour les familles permettant de « concevoir des lieux d’échanges et de vie sociale participant à une logique éco-citoyenne ».
Le projet se compose d’un socle massif accueillant des T2 traversants et des T4 /T5 en angle reprenant l’échelle des collectifs, de volumes en bois avec toiture en pente reprenant l’échelle et la morphologie de la maison. Ces volumes, positionnés en quinconce, accueillent des T3 soit en duplex soit en simplex superposés.
Ces décalages permettent aussi à ces logements d’avoir 3 à 4 orientations possibles, ce qui permettra de rendre l'agencement des appartements entièrement bioclimatique.
Les accès aux logements sur socle ne se font pas individuellement mais par deux passerelles aboutissant sur quatre courettes desservant chacune quatre logements. Ainsi, ces lieux extérieurs partagés permettent d’instaurer des sous unités favorisant la convivialité entre habitants.
Les espaces extérieurs proposés sont généreusement proportionnés, variés et spécifiques à chaque logement : jardins privatifs pour les rez-de-chaussée, terrasses pour les logements sur socle,  balcons de 6 m² pour les simplex dans les étages.
De plus, le cœur de l’îlot C4, est composé d’un jardin central qui sera le lieu de rassemblement et de partage de la résidence.
Répartis aléatoirement, des locaux vitrés utilisant le vocable de la serre, abritent les vélos. Ces locaux confortablement dimensionnés, sont ainsi à la fois bien intégrés au jardin et idéalement positionnés et visibles afin d’inciter à l’usage des deux roues.
Pour finir, trois noues plantées disposées parallèlement à celles de l’espace public, structurent le paysage. Elles ont été calibrées pour recueillir des volumes de rétention de 100 m3 sur le C4 et 60m3 sur le C5. Ce dispositif de stockage des eaux pluviales à l’air libre permet de générer des corridors écologiques faisant la transition entre les espaces verts des futurs collectifs et les jardins des pavillonnaires.
Ce projet conçu avec de faibles besoins en énergie nous permettra d’atteindre un niveau de consommation  d’énergie primaire à 65 kWhEP/m2/an.

 

 jdb 00

 

jdb 03

jdb 01

jdb pm

jdb rdc

 

jdb r1